Tom Hardy gif Ready

“Ne jamais dire non à une nouvelle expérience”

Echanges avec Axel, un étudiant en stage chez Dear Muesli.

Est-ce que dire oui est un vilain défaut ?

Je ne pense pas ! Toujours faut-il savoir où se trouve la limite et lorsque dire non devient une nécessité.

Pourquoi ce leitmotiv ?

J’ai plutôt l’âme d’un aventurier, je suis curieux et j’aime découvrir ! Je pense que de répondre non à une nouvelle expérience est une forme de protection, un réflexe humain car on ne sait pas à quoi s’attendre. Dans un sens c’est normal, rien ne me dit que ce que l’on me propose sera bien, alors que si je refuse, je sais d’ores et déjà que je ne serai pas déçu. Pourquoi aller à un concert si j’ai toujours écouté ma musique au travers d’écouteurs ? Pourquoi accepter une nouvelle offre d’emplois si je me sens très bien dans mon entreprise ? Je comprends tout à fait cette façon d’expérimenter la vie, l’inconnu et la prise de risque ne sont pas au goût de tous.  

Pourquoi ne jamais dire non ?

Je me dis que j’ai tout à perdre à dire non, que la finalité soit positive ou non je ne peux que tirer des conclusions de ces expériences, vivre des choses ou ressentir des émotions qui étaient jusqu’alors étrangères. Sans pour autant se projeter dans de grands projets, on peut l’appliquer à petite échelle, lorsqu’on veut vous faire découvrir un nouveau sport, des nouveaux amis, une nouvelle activité etc… C’est le moment de rencontrer des gens et peut être de créer de supers contacts professionnels par exemple !

Est-ce que c’est dire oui à tout ?

Alors là surement pas ! J’ai parlé de nouvelles expériences, quelque chose qui m’impacte que sur un moment donné. Dire oui à tout ferait de moi une personne fragile, je pense notamment dans le cadre du travail ou il y a beaucoup de trop burn-out et où de plus en plus de personnes se retrouvent surchargés par leur travail. Il faut simplement trouver une balance entre le danger ou la folie et la peur.

As-tu une bonne et une mauvaise expérience à partager ?

La bonne:

A l’âge de 15 ans je travaillais sur les marchés pour me faire un peu d’argent de poche. Un de mes amis m’a parlé de son super club de rugby mais les heures d’entraînement ou de match se chevauchaient souvent avec celles de ma petite activité. J’ai laissé tomber mon argent de poche pour m’investir à fond au rugby, en l’espace de 4 ans mes amis et moi avons joué d’incroyables matchs et remporté le championnat d’île de france.

La Mauvaise:

En 2016/2017 je suis parti travailler 4 mois aux états-unis, dans le New-Hampshire. J’ai fait de supers rencontres dont furkan, un Turc. Il est passionné de sport et m’a demandé à partir en montagne avec lui, evidemment je l’ai suivi, mais c’était une première et je n’étais pas du tout préparé. La balade qui à l’origine devait durer 2h30 aller-retour s’est transformée en escapade de 7h, avec une simple banane et 2 petites bouteilles d’eau, nous avions mal lû la carte… Dangereux et inconscient !

Néanmoins, j’ai découvert à quel point la nature pouvait être belle, et depuis je ne pars pas en randonné sans eau et nourriture  en quantité suffisante.