Comment prévenir les courbatures?

IMGP8596

Une nouvelle activité sportive, une séance plus longue ou plus intense, et bonjour les courbatures! Si aucun miracle n’en viendra à bout, quelques astuces pourraient limiter leur apparition. 

Certains s’en réjouissent, d’autres s’en plaignent mais rares sont ceux qui n’en ont jamais souffert de courbatures. Elles apparaissent généralement un ou deux jours après un entraînement un peu brusque, c’est la réaction des muscles suite à des micro-déchirures. Pas de panique, le corps répare ces lésions et cette reconstruction permet aux muscles de se développer mais si vous voulez les éviter, et ça se comprend, suivez le guide !

Misez sur l’alimentation

Le contenu de votre assiette est important, et il l’est d’autant plus après un entraînement. Privilégiez les protéines, qui facilitent le développement des muscles et les entretiennent, et les glucides, qui leur apportent de l’énergie. Vous pouvez en trouver dans les pâtes, le riz, les flocons d’avoines mais aussi dans certains fruits et légumes. Les protéines, de leur côté, se trouvent en grandes quantité dans les lentilles, le quinoa, les œufs, ou encore le fromage blanc.

Sirotez toute la journée

Il faut s’hydrater avant et après la séance pour prévenir les pertes en eau. Si vous avez du mal avec l’eau plate, n’hésitez pas à tester d’autres façons de vous désaltérer ! Mais d’autres boissons peuvent avoir des vertus étonnantes : prendre du café après son entraînement permettrait de réduire les risques de courbatures et, consommé avant l’effort, il améliorerait les performances sportives selon une étude conduite par des membres de l’université de Rhode Island, aux Etats-Unis.

Echauffez-vous

Il est souvent négligé et pourtant, l’échauffement peut vous sauver la mise puisqu’il prépare les muscles à l’effort en augmentant la température du corps. Il permettrait donc de limiter les courbatures mais aussi de réduire les risques de blessures musculaires comme les claquages. Les étirements post-entraînement, quant à eux, pourraient aggraver les micro-déchirures contrairement aux idées reçues. Il faudrait donc les faire en dehors de vos séances ou s’étirer en douceur si vous y tenez.

Allez-y progressivement

Si vous voulez éviter les courbatures, il faudra augmenter ses entraînements être trop brutal, ménagez-vous et visez une progression sur la durée.

Continuez de bouger

Des séances de « décrassage » ou de récupération active, c’est-à-dire qu’un footing léger, un peu de vélo, ou de la natation à faible intensité peuvent aider à récupérer plus facilement. Si les courbatures sont déjà là, elles n’empêchent pas de continuer le sport, mais faites attention à ne pas trop forcer tant que les douleurs continuent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *