Jesus

Quand on s’inscrit au sport, on attend des résultats.
Que ce soit pour prendre du muscle, perdre du gras, se dessiner ou encore améliorer son cardio, au final peu importe, ce qu’on veut, c’est voir et ressentir une nette différence après nos efforts !

Quels sont les 5 commandements pour une progression plus rapide et efficace de vos performances ?

#1 – Votre fréquence d’entraînement

L’erreur à ne pas commettre lorsque vous êtes débutant(e) est d’aller au sport tous les jours. Il vous faut savoir instaurer un rythme qui vous permet de récupérer entre les entraînements, dans le cas contraire vous allez vite devenir dégouté(e) ou épuisé(e) et peut être même arrêter de vous entraîner. Pour une progression optimale, le nombre d’entraînement recommandé varie de 3 à 5 par semaine selon votre niveau.

#2 – Votre alimentation

L’alimentation joue un rôle prépondérant, il ne faut absolument pas la négliger, c’est elle qui vous apportera les résultats les plus flagrants. Aujourd’hui, vous avez un large choix de régimes alimentaires qui peuvent s’adapter aux besoins et restrictions de chacun(e) (végétariens, intolérants au gluten…). Evidemment tout dépend de vos objectifs, mais globalement, je recommande de réduire la part que prennent les glucides (pâtes, riz, pomme de terre, sucres) dans votre diet au profit de bons lipides (avocats, noix, amandes, huile d’olive…) les jours de non entraînement.

Quelque soit votre lifestyle ou votre diet, je pense qu’il est bien de garder une part significative de protéines animales ou végétales dans votre alimentation. Pour en savoir plus sur le rôle et les qualités des glucides, lipides et protéines je vous invite à lire cet autre article de notre blog.

#3 – Récurrence et sérieux

Si vous aussi vous vous reconnaissez lorsque je dis “J’y suis allé(e) 3 mois et après j’ai eu la flemme” Alors vous êtes concerné(e) par ce commandement.

Je sais bien qu’il est compliqué de s’imposer une rigueure, un rythme, mais quand on le dit, on le fait !

Laissez-moi vous donner quelques tips qui ont marché sur des amis:

  • Ajoutez vos séances de sport sur votre agenda ou todolist.
  • Trouvez un ou une ami(e) avec qui partir s’entraîner.
  • Définissez vos objectifs et trouvez un profil à qui vous aimeriez ressembler (pour moi, c’est Dwayn Johnson 😍)
  • Le système de la carotte, offrez-vous le luxe de manger un carreau de chocolat si et seulement si vous êtes allé(e) vous entraîner.

#4 – Durée des entraînements et repos.

Je sais que vous êtes motivé(e)s et que vous voulez tout casser ! Mais franchement, 2h par jour c’est bien trop. Que vous pratiquez du renforcement musculaire ou du cardio il faut bien garder en tête que plus l’entraînement est long moins votre corps va être efficace et plus votre cerveau travaillera à sa place. En temps normal, des entraînements de 45 minutes 1 heure sont largement suffisants, pensez juste à y ajouter de l’intensité quitte à réduire la durée de votre entraînement  si votre objectif est de perdre du poid.

N’oubliez pas que même si vous vous sentez d’attaque votre corps ne l’est peut être pas, il n’y a pas de soucis à s’entraîner 2 ou 3 jours d’affilés, à condition que les exercices soient variés et sollicitent des parties différentes de votre corps. Sinon, laissez lui du temps pour se reposer, dans le cas contraire vous serez très vite épuisé(e)s.

#5 – Plaisir

Ca parait logique mais beaucoup de mes amis l’oublient, faire du sport doit être un plaisir pas une simple routine, si vous ne prenez plus de plaisir alors il est peut être judicieux de s’arrêter quelques jours pour retrouver l’envie de repartir (quelques jours hein, j’ai pas dit 3 mois 😉). J’ai remarqué que de s’octroyer des plaisirs comme des cheat meals une fois par semaine étaient utiles, ça permet de se dire “J’ai pas bossé pour rien !” ou même à plus petite échelle, un carreau de chocolat noir après l’entraînement par exemple.

Ma vision

Si il y une chose que j’ai envie de vous dire, c’est que le sport doit rester autour de votre vie, et pas l’inverse, n’orientez pas votre vie en fonction de votre sport. Comme tout hobby, c’est une activité qui est secondaire et ne doit pas avoir un impact trop conséquent sur le reste.